Is—Land
Édition

Jure-moi de jouer | Swear That You’ll Play


Conversation Philippe Vergne, Chantal Crousel, Niklas Svennung ; textes d'Alexandre Costanzo et de Patricia Falguières.

Livre cartonné, cousu
712 pages
21 x 28 cm
Une version en français | une version en anglais
ISBN : 979-10-97544-00-3 (fr) | 979-10-97544-06-5 (eng)
Graphisme : Studio Dune Lunel

À paraître en novembre 2020

Précommander 65 euros

Publié à l’occasion des quarante ans de la Galerie Chantal Crousel, cet ouvrage-fleuve (plus de 700 pages) revient sur l’histoire de la galerie, considérée comme un acteur majeur de la scène artistique contemporaine, en France comme à l’international.

Alors que les dernières années, une foule de nouveaux écrits se sont attardés sur la définition du curator en interrogeant son rôle et sa pratique au sein de l’histoire de l’art, le métier de galeriste est lui très peu souvent décrit, ou uniquement à travers l’intelligence marchande qu’on lui associe généralement.

L’ouvrage s’ouvre sur un double entretien de plus de cent pages mené par Philippe Vergne, directeur de la Fondation Serralves, Porto, avec successivement Chantal Crousel et Niklas Svennung. Tous deux y évoquent leur conception du métier de galeriste, leurs engagements critiques, l’admiration qu’ils portent pour les artistes avec lesquels ils travaillent.

Chantal Crousel revient sur son enfance en Belgique, ses études d’histoire de l’art, sa rencontre avec Christian Dotremont, l’ouverture de la Dérive, sa première galerie, puis toute la genèse de ce qui deviendra après plusieurs années de collaborations la Galerie Chantal Crousel. Niklas Svennung décrit plus précisément les dix dernières années d’existence de la galerie et sa volonté de penser son évolution en se tournant vers une nouvelle génération d’artistes internationaux. Ces discussions sont suivies par un dossier iconographique foisonnant qui présente une très grande partie des expositions ayant eu lieu au sein de la galerie Chantal Crousel.

On y retrouve les œuvres de Absalon, Mona Hatoum, Glenn Ligon, Jean-Luc Moulène, Gabriel Orozco, Anri Sala, Danh Vo et celles de tous ceux qui ont fait un bout de chemin avec la galerie : Tony Cragg, Cindy Sherman ou Sophie Calle.

Deux différentes approches personnelles et complémentaires, l’une de Patricia Falguières, l’autre d’Alexandre Constanzo, clôturent cette chronologie visuelle en s’attardant sur la réception critique des artistes représentés par la galerie. À l’issue des sept cents pages que compte cet ouvrage, le lecteur pourra ainsi percevoir clairement le parcours de cette galerie historique, connaître les différentes formes et les différents espaces qui ont été les siens, pour finalement être capable, nous l’espérons, de définir lui-même après l’avoir démystifié le métier de galeriste.

Biographies

Alexandre Costanzo est philosophe et enseigne à l’École supérieure d’art d’Annecy. Cofondateur et directeur de publication de la revue Failles (éditions Nous), il achève une thèse sous la direction d’Alain Badiou concernant les logiques de l’émancipation et la notion de possible. Il est par ailleurs auteur de nombreux essais dans des revues, des catalogues et des ouvrages collectifs.

Patricia Falguières est professeure à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) à Paris. Elle dirige différents programmes en histoire et en recherche en théorie de l’art. Elle a initié la série Lectures Maison Rouge à La Maison Rouge, Paris et co-dirige les séminaires Something You Should Know à EHESS avec Élisabeth Lebovici et Nataša Petrešin-Bachelez. Elle est présidente du Conseil d’administration du Centre national des arts plastiques (CNAP) depuis 2013.

Philippe Vergne est directeur de la Fondation Serralves, à Porto. Jusqu’en mars 2019, il était directeur du Museum of Contemporary Art de Los Angeles (MOCA). Il débute sa carrière de conservateur en 1994 au musée d’art contemporain de Marseille. En 1997, il part dans le Minnesota, au Walker Art Center de Minneapolis, dont il devient le directeur adjoint. Après une courte période à la tête de la Fondation Pinault (2005), il déménage à New York pour prendre la direction de la DIA Art Foundation (2008-2014).

Jure-moi de jouer | Swear That You’ll Play - Is-land Édition